PARTAGER

Ce que nous avions prédit est arrivé. La marche de l’opposition est en train de faire long feu. La police vient, à coup de gaz lacrymogènes, de disperser la manifestation et forcer les leaders de Wattu et leurs militants à s’arrêter avant la RTS. La foule se trouve présentement à côté du siège de l’agence nationale de la BCEAO, aux Allées du Centenaire…

images-31

Les choses sont en train de tourner au vinaigre entre membres de l’opposition et forces de l’ordre. En effet, au moment où ces lignes sont couchées, les grenades lacrymogènes crépitent comme sur un champ de bataille digne du nom.

Les manifestants, désireux, coûte que coûte, à rallier le Rond-point de la Rts d’où devait débuter leur marche, ont été violemment repoussés par la Police lourdement armée.

D’autant que Malick Gackou et ses amis de la coalition « Mankoo Wattu Seneegal » tenaient à leur dur désir de forcer le barrage érigé pour la circonstance.

Jusqu’à 15h55 minutes, ça chauffe comme pas possible entre les deux parties. Actusen.com suit pour ses internautes le déroulement des choses sur le théâtre des opérations.

Tout est lié à l’interdiction par le Préfet de Dakar de l’itinéraire de la marche qui devait débuter au Rond-point de la Rts rebaptisé Avenue Doudou Ndiaye Coumba Rose pour finir devant les locaux du Ministère de l’Intérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here