PARTAGER

Les ministres et des experts en infrastructures de la CEDEAO se sont retrouvés à Dakar ce vendredi 13 Juillet 2018 durant trois jours Pour faire un focus sur le projet de développement du CORRIDOR
PRAIA-DAKAR-ABIDJAN et établir une feuille de route pour les prochaines étapes:

Pour la réussite totale de l’intégration économique en Afrique la Communauté des Économiques des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) veut faire et faciliter la libre circulation des personnes et biens à travers ce programme de développement du Corridor Praia Dakar Abidjan.

L’objectif de transformer ce Corridor de transport en intégrant le développement régional performant est largement partagé par les parties prenantes.
Réduire le coût des transports pour les marchandises et des personnes y compris en terme de sécurité routière.
Faciliter l’accès aux services sociaux de base aux écoles aux centres de santé
Permettre une meilleure connexion entre les hommes de production et de consommation
Améliorer l’environnement des affaires une fois en oeuvre ce projet sera un levier déterminant pour générer le poids de croissance supplémentaire et des cas sociaux
Faciliter l’intégration économique régional et continental ce projet de grande envergure en fera sans doute une réussite au bénéfice de tous les africains.

Abdoulaye Daouda DIALLO ministre des transports terrestres et du désenclavement est revenu sur le choix de Dakar et l’importance de ce programme de développement du Corridor Praia-Dakar -Abidjan

{ Messieurs les ministres des infrastructures et des transports du Cabo Verde, la Côte d’Ivoire la Gambie la Guinée de la Guinée-Bissau du Libéria de la Sierra Leone  Chers  collègues je voudrais à l’entame de mes propos sous souhaiter une chaleureuse et fraternelle bienvenue ainsi qu’un agréable séjour en cette terre d’hospitalité et de Teranga qu’est le Sénégal qu’il me soit permis de saisir cette opportunité pour exprimer toute ma gratitude et mes remerciements à la commission de la CEDEAO dont le choix souverains confère au Sénégal l’honneur d’abriter la troisième (3) réunion ministérielle du programme de développement du Corridor Dakar-Praia-Abidjan.

Je formule également des voeux de plein succès dans l’exercice de ces nouvelles et exaltantes responsabilités de commissaire en charge des infrastructures à notre compatriote Mr Pathé Gueye
Le Corridor Dakar-Praia-Abidjan a été retenu comme l’un des projets prioritaires et pilotes dans le cadre du programme continental pour le développement des infrastructures en Afrique BIDA financé par la Banque Africaine de Développement et coordonné par l’agence du NEPAD c’est dire donc notre engagement sans faille avec l’aide des experts et de la commission de la CEDEAO est un impératif une obligation j’allais dire pour que ça soit traduit en acte tangible la vision et les choix politiques de plusieurs autorités de nos pays respectifs pour ma part je nourris l’espoir légitime qu’à la fin de nos travaux nous aurons posé un jalon significatif vers la réalisation de ce projet particulièrement important pour l’avenir de notre région a laissé entendre le ministre Abdoulaye tout soulignant que le Sénégal pour sa part dans le cadre du Sénégal Plan Émergent initié par le Président de la République son Excellence Macky Sall Plan dans lequel les infrastructures constituent un pilier majeur s’est engagé dans une dynamique résolue de développement des réseaux routiers, autoroutiers, ferroviaires et maritimes ainsi mon département met en oeuvre présentement au delà du tronçon Dakar -Diamniadio
plus de 30 km d’autoroute des tronçons d’autoroute suivants: Dakar -Aéroport International Blaise Daigne Sindja totalement terminé et mis en service mais aussi l’aéroport international Blaise Daigne Thies et Thies Touba dont la mise en service est prévu en fin d’année 2018 il en est de même du tronçon Sindja Mbour à terme donc c’est près de 200 km d’autoroutes qui seront totalement finalisées d’ici la fin de l’année 2018. Un autre dans un avenir proche le Sénégal ambitionne de réaliser dans le cadre du même Corridor la section Mbour Kaolack dont les discussions avec nos partenaires sont très avancées et les travaux ne devraient être lancés d’ici la fin de l’année 2018.

Notre rencontre de ce jour offre l’opportunité d’explorer sans ambages dans un esprit constructif et conforme à la volonté clairement exprimée par les chefs d’État et de gouvernements toutes les pistes qui suscitent de conduire à la concrétisation rapide de ce Corridor en plus de la liaison maritime particulièrement importante entre Dakar Praia Abidjan a été retenu comme l’un des projets phares pour faciliter l’intégration économique régionale et continentale a expliqué
Mr Abdoulaye Daouda Diallo ministre des infrastructures des transports terrestres et désenclavement.

C’est un projet important qui va booster l’économie de la sous région a souligné Mr Pathé Gueye commissaire chargé des infrastructures à la CEDEAO.

Massamba Camara Senvisions.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here