PARTAGER
Le calendrier des prochaines échéances électorales pourrait être encore modifié. Reportées à deux reprises, les élections locales risquent encore d’être décalées à cause de la crise sanitaire de Covid-19.
Ababacar Fall, Secrétaire général du GRADEC, interrogé par Le Soleil, renseigne que ce report des élections territoriales est inévitable, car les acteurs politiques avaient fait de certaines questions un préalable à la tenue de toute élection.
Pour Abdoul Aziz Mbodj, enseignant chercheur en droit public, si le dialogue politique n’est pas repris, la tenue des élections locales sera problématique.
Pour rappel, les élections départementales et municipales, initialement prévues en juin 2019 avant d’être décalées au 1er décembre 2019, sont reportées pour se tenir, au plus tard, le 28 mars 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here